RITE DE CERNEAU

COMPLÉTEZ VOTRE TENUE !

VOUS SOUHAITEZ PERSONNALISER VOS DÉCORS ?

DEMANDEZ UN DEVIS

CONTACTEZ-NOUS DÈS MAINTENANT !

Décors maçonniques Rite de Cerneau

Peu connu en Europe, le Rite de Cerneau fit beaucoup parler de lui aux États-Unis au XIXe siècle. Il s’agit en fait d’une version du Rite Écossais Ancien Accepté qui doit son nom à un franc-maçon français du nom de Joseph Cerneau (1763-1840 ou 1845). Installé à Saint-Domingue, il y pratiqua le Rite de Perfection en 25 degrés établi dans les Antilles grâce à la Patente Morin, qui est à l’origine du Rite Ecossais Ancien Accepté. La Révolution Haïtienne (1802-1803) le força à quitter l’île et il finit par s’installer à New York où il fonda en 1807 un Sublime Consistoire des Princes du Royal Secret pour l’Amérique (Rite en 25 degrés), qu’il transforma rapidement en un Suprême Conseil du 33e Degré, alors qu’il n’avait jamais reçu ce grade. Il s’associa avec un certain Frère  Saint-Laurent, qui détenait la version latine des Constitutions de 1786, un faux dont il était manifestement l’auteur.


Le Suprême Conseil de Charleston (fondé en 1801), seule puissance légitime du Rite Écossais Ancien Accepté en Amérique, s’en émut et après enquête, déclara ce nouveau Suprême Conseil illégitime et créa à New York, en 1813, le Suprême Conseil pour la Juridiction Nord des États-Unis. Une lutte sans merci s’engagea, avec exclusion de tous ceux qui étaient en relation avec le Suprême Conseil de Cerneau. L’affaire se termina par la fusion des deux Suprêmes Conseils en 1867, mettant un terme provisoire au Rite de Cerneau.


Mais en 1881, le Rite de Cerneau fut réveillé par un certain John. J Gorman, qui prétendait légitimer son existence par le fait qu’Étienne Morin aurait été détenteur du 33e degré avant 1786, date officiellement donnée (à tort, d’un point de vue historique) pour la naissance du Rite Écossais Ancien Accepté. Le Suprême Conseil de Gorman s’éteignit vers 1925.


Le Rite de Cerneau serait passé inaperçu en France si Jean Bricaud (1881-1934), qui accéda à la Grande Maîtrise de Memphis-Misraïm en 1914, n’ayant pu obtenir de Patente du Rite Écossais Ancien Accepté auprès du Suprême Conseil de France, en obtint une du Suprême Conseil de Gorman. C’est ainsi que ce Rite s’implanta en France, dans la mouvance des Rites Égyptiens.


Sur Nos Colonnes, vous trouverez tous les décors maçonniques (tabliers, cordons, sautoirs, bijoux…) en usage dans les Loges Symboliques du Rite de Cerneau.