Alain Queruel

Éditions Cépaduès


Q: Qu'est-ce qui vous a inspiré à devenir écrivain, et comment avez-vous commencé votre parcours d'écriture ?

A l’origine, je me suis spécialisé dans l’histoire des sciences ; puis, j’ai évolué vers l’alchimie et enfin la franc-maçonnerie, ces 3 domaines étant finalement un peu liés

Q: Pouvez-vous nous parler de votre parcours maçonnique et comment cela a influencé votre écriture ?

Tout ce qu’il y a de plus classique. Vu que je ne suis arrivé à écrire sur la franc-maçonnerie stricto sensu que sur le tard, je ne pense pas que cela ait eu une quelconque influence sur mon écriture

Q: Quel est votre processus d'écriture ? Avez-vous des routines ou des rituels spécifiques qui vous aident à entrer dans l'état d'esprit de l'écriture ?

Beaucoup de recherches d’archives ; puis je laisse « maturer » quelque peu de façon à trouver le plan rapidement et j’écris…

Q: Qu'est-ce qui, selon vous, distingue votre écriture des autres dans votre genre, et comment parvenez-vous à rester original et innovant dans votre travail ?

Je n’ai pas cette prétention ! Seuls les sujets sont innovants et me viennent souvent à la fin d’un travail que je suis en train d’écrire pour le compléter

Q: Comment gérez-vous le blocage de l'écrivain et comment restez-vous motivé lorsque vous travaillez sur un projet de longue durée ?

C’est un problème que je ne connais pas ; la finalité d’un livre me prend entre 18 mois et 3 ans. Une fois parti dans l’écriture, j’écris au « kilomètre » et je relis beaucoup, modifiant le style

Q: Pouvez-vous nous parler un peu de votre dernier livre ? Quels thèmes explore-t-il et quel message espérez-vous que les lecteurs en retiennent ?


Mon dernier livre est paru fin juin aux éditions Rue de Seine (filiale française de l’éditeur belge Jourdan) et s’intitule : « Alchimie, ésotérisme et nazisme ». Il met l’accent sur les rapports entre l’occultisme et certains dignitaires (Himmler, Hess) très présents dans les premières années lors de la montée d’Hitler jusqu’au putsch de Munich. Après, celui-ci s’en débarrassera et reviendra à des théories plus politiques

September 08, 2023 — Ion Rajalescu